La cosmétique bio est-elle testée sur les animaux ?

Publié le : 25 juillet 20223 mins de lecture

Le test des produits sur les animaux est une technique encore répandue dans certains secteurs. Dans l’industrie pharmaceutique, l’idée est de garantir la sûreté d’une molécule avant sa mise sur le marché. C’est une réalité qui concerne la cosmétique également. En général, l’objectif est d’évaluer le potentiel d’irritation cutanée du produit fini en les appliquant directement sur la peau rasée d’un animal. On voit clairement que c’est une pratique cruelle qui ne laisse pas les amoureux des animaux indifférents. La technique est donc remise en question.

Le test des produits sur les animaux, toujours d’actualité ?

Avant les années 2000, l’industrie cosmétique faisait recours aux tests sur les animaux dans le processus de leur production. Le principe était de garantir la sécurité des ingrédients utilisés dans les gammes de produits bio. Applications cutanées, injection, ou encore vaporisation, les tests prenaient alors différentes formes dépendamment des besoins. Les essais étaient effectués sur les rongeurs principalement, mais les chats, les chiens, les poissons et les volailles étaient aussi des recours bien que ce fût rare.

Tout cela semblait normal jusqu’au moment où les consommateurs et les associations de défense des animaux ont vu le jour, mettant la pression sur les fabricants. Résultat, le premier amendement européen interdisant les tests sur les animaux a été mis en vigueur en 2013. Depuis 2016, l’importation de produits cosmétiques testés sur les animaux est interdite.

Quelle alternative au test ?

La question du test de produits cosmétiques sur les animaux semble réglée depuis la réglementation entrée en vigueur en 2013. Cependant, des zones floues existent encore, la faute aux marques qui manquent de transparence dans leur activité. La méfiance des consommateurs est donc justifiée.

Pour l’heure, les alternatives aux anciennes techniques de tests sont la méthode in vitro. Plus concrètement, les tests s’effectuent directement sur des cellules animales dupliquées artificiellement. La méthode in vivo commence à être répandue aussi en testant les produits sur les tissus d’animaux vivants.

L’autre alternative toute récente et encore peu connue est la méthode in silico. Elle est basée sur une comparaison effectuée par les scientifiques avec des molécules déjà connues.

Y-a-t-il des labels pour certifier cela ?

Certaines labels cosmétiques assurent aux consommateurs la qualité des produits qu’ils utilisent tout en garantissant qu’aucun test sur animaux n’a été réalisé. Néanmoins, la garantie n’est pas à 100%. Les consommateurs Végan ne peuvent donc pas faire confiance à aucun label. Pour le moment, les productions respectueuses des animaux ne sont pas encore fiables.

Plan du site